De Deauville à Ouistreham

Publié le 

De Deauville à Ouistreham

Alors que le Festival du cinéma américain s'apprête à faire son retour sur scène, Travel by Air France vous propose d'explorer Deauville et cinq autres cités emblématiques de la côte calvadosienne.

De Deauville à Ouistreham

Deauville, aux couleurs suaves du génie créatif

À Deauville, l'heure est à l'ouverture des frontières cinématographiques. Du 1er au 10 septembre prochain, la célèbre compétition dédiée aux grandes productions hollywoodiennes ainsi qu'aux films indépendants venus des États-Unis prend ses quartiers au cinéma Morny, au théâtre du Casino Barrière et au Centre international de Deauville. Au programme du festival, plus d'une centaine d'hommages, de témoignages et de documentaires consacrés au cinéma américain. Devant les cabines de plage aux noms de Cate Blanchett, George Lucas ou Marlon Brando, les pas des touristes résonnent lentement sur les planches de bois d'azobé qui rejoignent la proche commune de Tourgéville.
es grains dorés du sable s'insinuent sous vos pieds et, sous les coups de pinceau des impressionnistes observés par Eugène Boudin, la ville et ses habitants et touristes s'éveillent, paradant avec insouciance entre les parasols bigarrés de Dolley. Dans la lumière changeante de bord de mer, vous observez quelques cavaliers danser tranquillement sur leurs pur-sang acquis à Élie de Brignac, prêts à courir prochainement sur les pistes de l'hippodrome. Enfin, au détour de courtes rues pavées, laissez-vous charmer par l'audace de la créativité architecturale deauvillaise, des épis de faîtage et des tourelles d'angle de la villa Strassburger aux façades à colombages et vastes damiers de pierre de l'hôtel Normandy.

Office de tourisme intercommunal de Deauville
Résidence de l'Horloge
Quai de l'Impératrice Eugénie
14800 Deauville
Tel. : +33 (0)2 31 14 40 00
www.deauville.fr

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

De Deauville à Ouistreham

Trouville-sur-Mer, en souvenir de la Belle Époque

« J'aimerais qu'on m'appelle Marguerite Duras de Trouville », affirmait l'intéressée en 1963. Berceau de célèbres écrivains et de peintres, la station balnéaire enflamme l'imagination de Proust, Flaubert ou Dumas, et insuffle de fécondes idées à Bonnard ou Monet. À l'heure où les bateaux de pêche amarrent dans le modeste port de Trouville, vous sentez les effluves du marché aux poissons percer le soleil matinal de la reine des plages. N'y feriez-vous pas un paisible tour ?
Porté par l'appel du large, vous longez la promenade des planches, couvée du regard par de somptueuses villas aux inspirations versatiles depuis 1867. Témoignage de l'éclectisme architectural trouvillais, le style Second Empire du musée Montebello côtoie l'esprit « château fort » donné à la tour Malakoff dans la rue des Roches Noires. Faites une halte finale par le Casino Barrière, dont la démesure architecturale le hisse au palmarès des chefs-d'œuvre de pierre de la cité normande, à côté des pavillons de style italien, classique, mauresque ou même néo-persan.

Office de tourisme de Trouville-sur-Mer
32, quai Fernand Moureaux
14360 Trouville-sur-Mer
Tel. : +33 (0)2 31 14 60 70
www.trouvillesurmer.org

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

De Deauville à Ouistreham

Honfleur, romance normande d'un passé flamboyant

Tour à tour grande bourgade du duché de Normandie, bastion défensif contre les envahisseurs anglais, centre essentiel des épopées maritimes et ville de prédilection des peintres du XIXe siècle, Honfleur a développé, dans les yeux des touristes de passage, une forme de fascination intemporelle. Si vous y faites un détour, vous observerez, à la pointe boréale de la Côte fleurie, que les rives de la crique de Rouen s'accommodent d'étroites maisons en ardoises sur le quai Sainte-Catherine, promesse d'une balade romanesque en famille.
Construites sur la contrescarpe des anciens fossés de la ville, elles fardent de leurs reflets les eaux du Vieux Bassin, créé en 1681 à l'initiative de Jean-Baptiste Colbert. De l'église Saint-Étienne à la lieutenance de brique et de pierre du roi, la place vous séduit de ses attraits d'antan. Un tableau poétique que n'ont manqué d'immortaliser les impressionnistes Bazille, Courbet ou Jongkind, de même que les pointillistes Seurat et Signac, tous sensibles à la clarté singulière et fugace de l'estuaire. Plantez votre chevalet de campagne dans l'enceinte d'une cité médiévale aux ruelles pittoresques et romantiques !

Office de tourisme d'Honfleur
Quai Lepaulmier
14600 Honfleur
Tel. : +33 (0)2 31 89 23 30
www.ot-honfleur.fr

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

De Deauville à Ouistreham

Houlgate, discret joyau de la Côte fleurie

Nichée dans un écrin de verdure, Houlgate reproduit, sur les landes de Beuzeval, le schéma pictural de ses délicieuses voisines : de luxueuses villas balnéaires aux structures éclectiques surplombent les vastes plages normandes, que les marées caressent invariablement. De simple butte perchée sur la rive droite du Drochon, la petite commune s'est muée en une station de villégiature familiale dont les ressources ne cessent de se diversifier.
Au programme de votre séjour, une chevauchée sauvage sur le sable doré, des festivals et concerts dans les rues de la ville, une promenade gourmande parmi les commerces pittoresques, de la voile et du golf pour les amateurs, ainsi qu'une randonnée sportive au pied des falaises des Vaches Noires. Les goélands et mouettes rieuses sifflent par-delà les ravins et les éperons du site, classé « zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique » par le ministère de l'Environnement. Quelques archéologues en herbe examinent les lieux à la recherche de fossiles de l'ère jurassique et s'enfoncent entre les blocs de craie éboulés, depuis les eaux fraîches de la Manche.

Office de tourisme d'Houlgate
10, boulevard des Belges
14510 Houlgate
Tel. : +33 (0)2 31 24 34 79
www.houlgate-tourisme.fr

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

De Deauville à Ouistreham

Cabourg, à la recherche d'une ère révolue

Dans la chambre 414 du Grand Hôtel, l'auteur d'À la recherche du temps perdu témoigne de son attachement à la ville, dont il dresse un portrait à la Belle Époque, tandis qu'il en fait le théâtre, sous le nom de « Balbec », de sa rencontre avec Albertine.
À l'instar de la modeste Houlgate, la cité de Cabourg trouve ses origines à l'époque médiévale, alors qu'elle n'est encore qu'un petit hameau peuplé d'une centaine de pêcheurs dérobés aux Vikings. Très vite, la civilisation scandinave cède sa place aux Anglais, dont les assauts répétés conduisent à la guerre de Cent Ans.
Aujourd'hui, au même titre que les villégiateurs du siècle dernier, vous êtes attiré ici par la beauté naturelle du littoral normand, en même temps que vous venez profiter des vertus thérapeutiques de ses bains de mer, dont la réputation n'est plus à faire. Depuis la plage, vous admirez les fameuses dunes de Cabourg, nivelées à la fin du XIXe par l'avocat parisien Henri Durand-Morimbau, dont l'investissement est à la hauteur du potentiel esthétique du site. Vous respirez l'ambiance incomparable d'une station balnéaire mythique, portée par le charme de villas bourgeoises, inspirées de styles antérieurs et d'éléments étrangers : balcons ouvragés, chapiteaux corinthiens et placards de mosaïques participent au rayonnement éclectique de la cité proustienne.

Office de tourisme de Cabourg
Jardins de l'Hôtel de Ville
14390 Cabourg
Tel. : +33 (0)2 31 06 20 00
www.cabourg-tourisme.fr

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

De Deauville à Ouistreham

Ouistreham Riva-Bella, embarquement au cœur de l'Histoire

Il est 7h20, le 6 juin 1944. Des dizaines de milliers de soldats issus des troupes alliées foulent Sword Beach, libérant le port stratégique dès le lendemain et prenant d'assaut le Grand Bunker quelques jours plus tard. Sur les rivages de la Côte de Nacre, une petite commune française a longuement défendu l'embouchure de l'Orne, occupant à travers les siècles un poste de sentinelle régulier. Bienvenue à Ouistreham Riva-Bella !
Né de la double influence de la mer et de la rivière, le modeste bourg de pêcheurs s'est propulsé, au fil du temps, au même rang que ces charmantes riveraines. D'une vaste étendue de dunes désertes à la ribambelle actuelle de fastueuses villas, il y a un siècle de villégiature, fait de promenades et de bains de mer, entre les machines à sous et les cavaliers des sables. Rendez-vous à la station nautique de la plage pour un tour de kayak, de paddle ou de voile, bercé par le doux murmure des vertébrés plumeux du Banc des oiseaux. Partez en croisière depuis le célèbre port de la ville, et revenez sur la terre ferme pour rendre un dernier hommage aux combattants de la Seconde guerre mondiale, du Mémorial Pégasus au Musée du Commando n°4.

Office de tourisme d'Ouistreham
Esplanade Alexandre Lofi
14150 Ouistreham Riva-Bella
Tel. : +33 (0)2 31 97 18 63
ouistreham-rivabella-tourisme.fr